CCEAE/CCGES-Université de Montréal
--
ACCUEIL ENSEIGNEMENT RECHERCHE CONTACT CENTRE AT YORK UNIVERSITY

GRIMH : Groupe de recherche sur les interventions militaires et humanitaires

Professeurs membres

Mariella Pandolfi, professeur titulaire, Département d’anthropologie Laurent McFalls, professeur titulaire, Département de science politique Vinh-Kim Nguyen, professeur agrégé, Département de médecine sociale et préventive Marie-Joëlle Zahar, professeur agrégé, Département de science politique Chantal Collard, professeur titulaire, Département d’anthropologie et de sociologie (Concordia)

Étudiants membres

Chowra Makaremi, doctorante, Département d’anthropologie Phillip Rousseau, doctorant, Département d’anthropologie Marie-Claude Haince, doctorante, Département d’anthropologie Filippo Furri, doctorant, Département d’anthropologie Mayra Moro Coco, doctorante, Département de science politique Nancy Charland, maîtrise, Département de science politique Marc-André Fortier, doctorant, Département de science politique Hanna Gilber, doctorante, Département d’anthropologie (McGill)

Collaborateurs internationaux

Mark Duffield, Professor of politics, University of Bristol (R.-U.) Mark Abélès, Professeur d’anthroplogie, EHESS, Paris (France) Didier Fassin, Professeur d’anthropologie, EHESS, Paris (France) Richard Rottenburg, Professeur d’ethnologie, Martin-Luther Universität, Halle (RFA)

Description du projet

Depuis la fin de la guerre froide, les interventions à la fois militaires et humanitaires sont devenues le mode d’action politique internationale prédominant. Cette confusion de genres a non seulement transformé la politique étrangère de pays comme l’Allemagne et le Canada, elle a également introduit de nouveaux types d’acteurs, d’organisations et de modes de domination et de résistance. Réunissant des anthropologues, politologues et médecins avec des expériences de terrains dans des zones de conflit et de crise humanitaire à travers la planète, ce groupe de recherche développe une perspective critique des interventions militaires et humanitaires et théorise la souveraineté mouvante, la domination thérapeutique, la violence iatrogène et les complexes militaro-thérapeutiques qui en émergent.

Activités

2010

14 mai
Alessandro Dal Lago
La parrêsia au-delà de la philosophie cynique

14 avril
Didier Fassin
(Institute for Advanced Study, EHESS)
Repenser les économies morales

16 mars
Peter W. Redfield
Professeur associé en anthropologie à la University of North Carolina, et figure de proue de l’anthropologie médicale critique aux États-Unis
The Impossible Problem of Neutrality : Humanitarian ‘governance’ through the looking glass

2009

22 septembre
Setrag Manoukian
Professeur d’études islamiques, département d’anthropologie, Université McGill
Entre intrigue et confusion : pour une lecture des événements de l’été 2009 en Iran

6 novembre
Pasquale Pasquino
EHESS, Distinguished Professor of Law, New York University
Dispositive der Ohnmacht : la crise constitutionnelle de la République de Weimar

16 novembre
Anthony Pagden
Département d’histoire, UCLA
Is the US an Empire ? Was it ever and does it matter ?

Conférence présentée dans le cadre de la série Diversité et civilité du CCEAE, avec l’appui du GRIMH

Aussi : Causerie et lancement double :
Le lancement de
Passions politiques, un numéro d’Anthropologie et Sociétés(32 : 3, 2008) ,
sous la direction de Mariella Pandolfi et de Vincent Crapanzano
ainsi que le lancement de
Sex and Sensuality in the Ancient World
de Giulia Sissa (Yale University Press, 2008)

17 novembre
Giulia Sissa
UCLA
Violence symbolique et différence des sexes : toujours au rendez-vous ?

1er décembre
Chowra Makaremi
Doctorante, Université de Montréal
Technologies de la violence post-révolutionnaire en Iran hier et aujourd’hui

2008

18 mars
Emmanuel-Pierre Guittet
Postdoctorant au Centre international de Criminologie Comparée (CICC) de l’Université de Montréal, Directeur adjoint de la revue Cultures et Conflit
Le retournement de la pensée militaire ? La société du risque face aux scénarios du pire ?

7 octobre
Alessandro dal Lago (Université de Gênes)
Police Globale : Effets culturels des nouvelles guerres

Suivie de la présentation de la Revue Conflitti Globali
par Alessandro dal Lago et Salvatore Palidda (Université de Gênes)

8 octobre
Salvatore Palidda (Université de Gênes)
Changements dans la gestion de l’ordre et du désordre en Italie et en Europe

4 novembre
Luisa Passerini (UCLA)
68 et la subjectivité

14 novembre
Pasquale Pasquino (Université de Gênes)
Connaissance de l’État : autour de Michel Foucault

2007

12 octobre
Richard Rottenburg
Professeur d’ethnologie à la Martin-Luther-Universität, Halle-Wittenberg ; Fellow de la Max Planck Institute for Social Anthropology.
Far-fetched facts. A parable of development and humanitarian aid

Les travaux de Richard Rottenburg concernent l’anthropologie du droit et une approche anthropologique des organisations et des bureaucraties dans les contextes africains (Afrique de l’Ouest et du Sud) et européens.

Publications :
- Weit hergeholte Fakten. Eine Parabel der Entwicklungshilfe. Stuttgart : Lucius & Lucius. 2002 ;
- Rottenburg, Richard, Burkhard Schnepel and Shingo Shimada (eds.). The making and unmaking of differences. Anthropological, sociological and philosophical perspectives. Bielefeld : Transcript. 2006 ;
- Rottenburg, Richard, Herbert Kalthoff and Hans-Jürgen Wagener, (eds.). Facts and figures. Economic representations and practices. Jahrbuch Ökonomie und Gesellschaft 16. Marburg : Metropolis. 2000 ;
- Rottenburg, Richard, Achim von Oppen (eds.). Organisationswandel in Afrika : Kollektive Praxis und kulturelle Aneignung. Berlin : Das Arabische Buch. 1995

2 novembre
Gil Anidjar
Professeur agrégé de Littérature Comparée à la Columbia University (New York), département de Middle East and Asian Languages and Cultures (MEALAC).
Lorsque les bourreaux deviennent victimes : l’anti-sémitisme et ses critiques

Professeur de littérature hébraïque et de théorie littéraire à l’université Columbia, Gil Anidjar est le principal éditeur des travaux de Jacques Derrida sur la religion (Acts of Religion, Routledge, 2001), et l’auteur d’ouvrages de référence sur les relations judéo-arabes dans une perspective religieuse, philosophique et littéraire critique. Il a notamment travaillé autour de la notion d’ennemi, questionnant une histoire de l’ennemi, et le rôle de l’Europe dans l’hostilité entre Juifs et Arabes. Publications récentes :
- Our Place in Al-Andalus : Kabbalah, Philosophy, Literature in Arab Jewish Letters. Stanford University Press. 2002 ;
- The Jew, the Arab : A History of the Enemy. Stanford University Press. 2003.

7 novembre
Table-ronde : L’ennemi
Marc Abélès
Directeur d’études, École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris), Directeur du Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales, EHESS-CNRS

Les travaux de Marc Abélès concernent le statut du pouvoir politique, la manière dont il s’institutionnalise, les espaces qu’il circonscrit, les rituels qu’il mobilise. Marc Abélès traite de la manière dont l’anthropologie peut permettre de problématiser les processus culturels et politiques liés à la globalisation, les déplacements du politique et les nouveaux lieux qu’il investit : non plus l’État-nation, mais des dispositifs tels que l’Union européenne et les institutions transnationales. Il envisage aussi les modifications de notre rapport au temps, alors que le futur et le virtuel sont devenus une modalité constitutive du contemporain. Publications récentes :
- "Préface", in A. Appadurai (éd.), Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Payot, 2001 ;
- Un ethnologue à l’Assemblée, Paris, Odile Jacob, 2000 ;
- Les Nouveaux riches. Un ethnologue dans la Silicon Valley, Paris, Odile Jacob, 2002 ;
- L’Échec en politique, Belval, Circé, 2005 ;
- Anthropologie de l’État, Payot, 2005 ;
- Politique de la survie, Paris, Flammarion, 2006.

14 novembre
Midi-colloque : Archéologie de la violence contemporaine

Giulia Sissa (University of California, Los Angeles), Department of Classics and Department of Political Science

Gil Anidjar (Columbia University)
Professeur agrégé de Littérature Comparée à la Columbia University (New York), département de Middle East and Asian Languages and Cultures (MEALAC).

Professeur de littérature hébraïque et de théorie littéraire à l’université Columbia, Gil Anidjar est le principal éditeur des travaux de Jacques Derrida sur la religion (Acts of Religion, Routledge, 2001), et l’auteur d’ouvrages de référence sur les relations judéo-arabes dans une perspective religieuse, philosophique et littéraire critique. Il a notamment travaillé autour de la notion d’ennemi, questionnant une histoire de l’ennemi, et le rôle de l’Europe dans l’hostilité entre Juifs et Arabes. Publications récentes :
- Our Place in Al-Andalus : Kabbalah, Philosophy, Literature in Arab Jewish Letters. Stanford University Press. 2002 ;
- The Jew, the Arab : A History of the Enemy. Stanford University Press. 2003.

Vincent Crapanzano
Distinguished Professor de Littérature Comparée et Anthropologie au Graduate Center de la City University of New York (CUNY).

Les recherches de Vincent Crapanzano ont porté sur la nation Navajo, les possédés au Maroc, les blancs en Afrique du Sud, les fondamentalistes chrétiens aux Etats-Unis et, récemment, les harkis en France. Vincent Crapanzano a notamment reçu la Sherman Fairchild fellowship de la California Institute of Technology, la Poynter Fellowship de l’Université de Yale, et la Guggenheim Fellowship. Publications récentes :
- Les hamadcha. Une étude d’ethnopsychiatrie marocaine. Empecheurs Penser en Rond. 2000 ;
- Serving the Word : From the Pulpit to the Bench. The New Press. 2000 ;
- The Fifth World of Forster Bennett : A Portrait of a Navaho. University of Nebraska Press. 2003 ;
- Imaginative Horizons : An Essay in Literary-Philosophical Anthropology. University Of Chicago Press. 2004.

Laurence McFalls _ Professeur titulaire de science politique à l’Université de Montréal et membre du Groupe de Recherche sur les Interventions Militaro-Humanitaires (GRIMH). Ses recherches portent sur les theories sociales et les enjeux épistémologiques et méthodologiques des sciences sociales. Il a conduit des travaux en Europe occidentale et du centre-est dans le cadre des transitions post-communistes. Publications récentes :
- Construire le politique : contingence, causalité et connaissance en science politique. Québec : Presses de l’Université Laval. 2006 ;
- Max Weber’s Objectivity Reconsidered. Toronto : University of Toronto Press. 2007.

5 décembre
Francine Saillant
Professeure titulaire au Département d’anthropologie de l’Université Laval
Corps, violence et nation

Les domaines de spécialisation de Francine Saillant sont l’anthropologie de la santé, du corps et des soins, l’anthropologie des genres, l’anthropologie des mondes contemporains et l’anthropologie de l’humanitaire. Elle poursuit des travaux au Québec, au Brésil et en France. Elle dirige la revue Anthropologie et Sociétés.

7 décembre
Pierre Hassner
Directeur de recherche émérite au CERI (Centre d’études et de recherches internationales) et à la Fondation nationale des sciences politiques.
Par-delà le totalitarisme et la guerre

Ancien élève en philosophie de l’École Normale Supérieure, Pierre Hassner enseigne les relations internationales et l’histoire de la pensée politique à l’Institut d’Études Politiques de Paris et à l’European Center de l’université Johns Hopkins à Bologne. Il a reçu en 2005 le Prix Alexis de Tocqueville. Ses travaux concernent la guerre, la violence et le totalitarisme, notamment dans l’histoire de la pensée politique et en Europe après la guerre froide, l’éthique et les relations internationales, la question des réfugiés dans l’ordre international. Ouvrages récents :
- Justifier la guerre ? De l’humanitaire au contre-terrorisme, (avec Gilles Andréani, dir.), Paris, Presses de Sciences Po, 2005 ;
- La terreur et l’empire. La violence et la paix II, Paris, Le Seuil, 2003 ;
- Guerre et Sociétés. Etats et violence après la guerre froide, (avec Roland Marchal, dir.), Paris, Karthala, 2003 ;
- Washington et le monde. Dilemmes d’une superpuissance, (avec Justin Vaïsse), Paris, Autrement, 2003 ;
- La violence et la paix. De la bombe atomique au nettoyage ethnique, Paris, Le Seuil. (Coll. "Points"), 2000.