revue Eurostudia-Le Centre canadien d'�tudes allemandes et europ�ennes
ACCUEIL Numéros précédents Contact et abonnement

Une analyse empirique de l’échec de l’OMC et pourquoi elle ne peut pas (encore) être remise en fonction

Vol. 3, no. 1, décembre 2007
Deutsch | English

Daniel Drache et Marc D. Froese, York University, Toronto

Cet article examine du point de vue empirique la façon dont l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a géré les différends entre ses membres au cours de la dernière décennie. Un des éléments-clés de cette politique interne a été l’ « Organe de règlement des différends » (ORD) qui représente un des acquis réels de l’OMC dont les procédés restent en même temps largement déterminés par les pays développés. L’article en arrive à la conclusion que ce manque d’équilibre entre ces derniers d’une part et les pays en développement d’autre part est la raison principale de l’échec des négociations du cycle de Doha.