revue Eurostudia-Le Centre canadien d'�tudes allemandes et europ�ennes
ACCUEIL Numéros précédents Contact et abonnement

Sur quelques difficultés de penser l’européisation de l’Europe

Vol.2, no. 1, septembre 2006
Deutsch | English

Burkhard LIEBSCH (Ruhr-Universität Bochum)

Cet article se donne pour point de départ le diagnostic que Paul Valéry avait fait quant à une « crise de l’esprit » - l’esprit européen - qui s’est déclarée en particulier à travers l’expérience de la Première Guerre mondiale. Il s’en est non seulement suivi une remise en question des fondements de la culture européenne, mais il en a été de même de l’avenir, qui a acquis un caractère tout à fait imprévisible et indéterminable. Derrida a toutefois objecté à cela qu’il importe d’aussi garantir les éléments valables de la culture européenne. À partir de cette problématique s’impose l’élaboration de la question à savoir comment penser le concept d’une identité « im-possible », qui découle de cela, et quel rôle la mémoire peut jouer dans la quête européenne d’une telle identité.