revue Eurostudia-Le Centre canadien d'�tudes allemandes et europ�ennes
ACCUEIL Numéros précédents Contact et abonnement

Les macro-comparaisons dans la sociologie de Max Weber : Précautions, possibilités, résultats et limites

Vol. 4, no. 2, décembre 2008
Deutsch | English

Stephen Kalberg, Boston University

Max Weber considère le comparatisme à grande échelle comme une tâche extrêmement délicate et complexe. Il insiste sur un certain nombre de précautions. En définitive, cependant, les comparaisons transculturelles sont possibles, selon lui, mais seulement d’une manière spécifique et modeste. La présente étude présentera tout d’abord plusieurs caractéristiques majeures de sa sociologie qui rendent la comparaison difficile : on soulignera ses nombreuses réserves. On examinera ensuite de quelle manière circonscrite des comparaisons à grande échelle peuvent être entreprises, sur la base de l’idéal-type, et leurs modestes résultats.