CCEAE/CCGES-Université de Montréal
--
ACCUEIL ENSEIGNEMENT RECHERCHE CONTACT CENTRE AT YORK UNIVERSITY

La légitimité de l’Etat et du droit

Autour de Max Weber

Sous la direction de Michel Coutu et Guy Rocher

Résumé :

Nous entendons défendre la validité et même la nécessité d’une réflexion centrée sur l’idée de légitimité, pour qui veut comprendre les rapports existant entre la sphère de la politique et celle du droit. Mais nous entendons exiger du même souffl e que cette idée soit extraite de la brume confuse dans laquelle elle baigne et que l’utilisation du concept de légitimité par la science sociale ait comme précondition une détermination, aussi rigoureuse que possible compte tenu du contexte, du sens et de la portée que revêt ce concept.

À cet égard, nous croyons que la sociologie politique et juridique de Max Weber offre un point de départ tout à fait incontournable, vu l’immense impact qu’elle a eu sur les théories subséquentes de la légitimité, chez les théoriciens du droit et du politique sous Weimar par exemple, plus récemment chez des auteurs comme Jürgen Habermas ou Niklas Luhmann. En même temps, la position de Max Weber n’a rien perdu de son actualité, ne serait-ce qu’à considérer les controverses qu’elle suscite toujours dans la communauté scientifique.

A propos des auteurs :
Michel Coutu est professeur de droit du travail à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal. Il est notamment l’auteur de Max Weber et les rationalités du droit (PUL, LGDJ, 1995) et le traducteur, avec Dominique Leydet, de Max Weber, Rudolf Stammler et le matérialisme historique (PUL, Cerf, 2001).

Guy Rocher est professeur de sociologie au Centre de recherche en droit public et au Département de sociologie de l’Université de Montréal. Parmi ses publications, citons l’Introduction à la sociologie générale (Seuil, HMH, 1970, plusieurs traductions), Talcott Parsons et la sociologie américaine (PUF, 1972, plusieurs traductions) et Études de sociologie du droit et de l’éthique (Thémis, 1996).

Ont collaboré à cet ouvrage : Catherine Colliot-Thélène, Claude Didry, Caroline Gendreau, Pierre Guibentif, Carlos Miguel Herrera, Oliver Jouanjan, Jean Marcel Lapierre, Laurence McFalls, Romain Melot, Wolfgang Schluchter, Évelyne Serverin, Augustin Simard, Barbara Thériault, Guylaine Vallée, Ulrich Zachert.

TABLE DES MATIÈRES

Liste des auteurs

Remerciements

Introduction
par Michel Coutu et Guy Rocher

Partie I
La légitimité chez Weber et ses contemporains

A. L’État

La fin du monopole de la violence légitime ?
par Catherine Colliot-Thélène

L’État bâtard : illégitimité et légitimation chez Max Weber
par Laurence McFalls

B. Le droit

La sociologie du droit comme théorie empirique de la validité
par Wolfgang Schluchter

Droit, histoire et politique dans la sociologie de Max Weber
par Claude Didry

« Le monde subjectif dans lequel se joue la vie du droit... ». Une interprétation de Georg Jellinek
par Olivier Jouanjan

La conception wébérienne des droits subjectifs : un parcours de l’histoire économique au débat sur la légitimité politique
par Romain Melot

Sens et portée de la distinction entre dogmatique et sociologie du droit chez Max Weber
par Évelyne Serverin

C. L’institution

Ordres légitimes et légitimité des ordres chez Max Weber
par Barbara Thériault

Légitimation et délégitimation du droit de l’État : les pratiques professionnelles des intermédiaires du droit dans le contexte du divorce
par Caroline Gendreau

Partie II
Weimar et au-delà

Comment assumer l’héritage wébérien sous Weimar ? Légitimité, démocratie, changement social
par Carlos Miguel Herrera

De la dictature légitime à la légitimité de la dictature. Die Diktatur de Carl Schmitt et l’héritage de Max Weber
par Augustin Simard

La légitimité des mouvements sociaux. Un exercice conceptuel dans le prolongement de Habermas et Luhmann
par Pierre Guibentif

Partie III
Un regard sur le contemporain : légitimité et sphère du travail

La légitimité des rapports juridiques de travail. À propos de la conception de la légitimité chez Max Weber et Hugo Sinzheimer
par Ulrich Zachert

Le droit du travail comme ordre légitime
par Michel Coutu

Légitimités et légitimations de l’arbitrage de griefs : la notion d’apprentissage chez Luhmann
par Jean Marcel Lapierre, Guy Rocher et Guylaine Vallée

400 pages
2006
ISBN : 2-7637-8238-8

Prix : $45