revue Eurostudia-Le Centre canadien d'�tudes allemandes et europ�ennes
ACCUEIL Numéros précédents Contact et abonnement

L’ambigüité de l’Europe dans le miroir de la Nouvelle-France

Vol.2, no. 1, septembre 2006
Deutsch | English

Dietmar KÖVEKER (Université de Montréal)

L’Europe est travaillée par une ambiguïté élémentaire : elle devient - sous la forme de ses États-Nations et de leurs structures et institutions politiques, aussi, de fait, progressivement, sous celle de l’Union européenne ¬- une consistance politique réelle, un agent de pouvoir tant régional que mondial. Et l’Europe est en même temps une promesse : celle d’un (ordre du) monde meilleur sous la forme de normes universelles. Ce double sens, cette ambigüité, est constitutive de l’Europe. Sur fond de ses considérations, l’article fait la lumière sur le rôle que joue le renvoi à l’Europe dans le cadre de la colonisation de ce qu’est aujourd’hui le Canada. Le texte fait enfin état de quelques conséquences pour l’Europe actuelle.