revue Eurostudia-Le Centre canadien d'�tudes allemandes et europ�ennes
ACCUEIL Numéros précédents Contact et abonnement

Inclusion démocratique et identité(s) plurielle(s) dans l’Union Européenne

Eurostudia, vol.1, no. 1, juin 2005
Deutsch | English
Andreas Niederberger, Johann Wolfgang Goethe-Universität Frankfurt/M. 
Cet article se propose de discuter les procédés de la décision politique au sein de l’Union européenne sous le point de vue de la « démocratie délibérative ». Ainsi sont esquissées, dans un premier temps, l’idée et les caractéristiques de la conception délibérative de la démocratie telle qu’elle se distingue de la démocratie représentative au sens traditionnel. Puis, il est question des problèmes spécifiques de la démocratie tels qu’ils se posent au moment du dépassement des limites de l’état nation en général et au niveau des institutions européennes en particulier. À cet égard le problème crucial consiste en la question de savoir comment satisfaire au double besoin de permettre aux différences (des valeurs) culturelles et (des intérêts) politiques d’influencer les décisions prises et de s’assurer que les délibérations qui y mènent restent toutefois capable d’une évaluation critique de la rationalité de ces intérêts et facteurs culturels tel qu’avancés. Un élément clé d’une solution à ce problème, tel que proposé dans cet article, consiste à considérer les identités non pas comme des conditions d’entrée qu’il faut « défendre » ou « perdre » au cours d’une délibération, mais comme leurs résultats.