CCEAE/CCGES-Université de Montréal
--
ACCUEIL ENSEIGNEMENT RECHERCHE CONTACT CENTRE AT YORK UNIVERSITY
Le programme (617 ko)
les vendredi 28 et samedi 29 avril 2017

Idéologie, propagande et médias : actualité et limites de la Théorie critique

Colloque international

Lieu :

Carrefour des sciences et des arts Pavillon Lionel-Groulx 3150, rue Jean-Brillant Université de Montréal Salle C-2059

Dates :

Les 28 et 29 avril 2017

Organisation :

Pierre-François Noppen (St. Thomas More College, University of Saskatchewan) Iain Macdonald (Université de Montréal) Gérard Raulet (Université Paris-Sorbonne)

Descriptif :

La question du rapport entre idéologie, propagande et médias se trouve à nouveau cœur de l’actualité, alors qu’il devient manifeste combien tant les médias traditionnels que les nouveaux médias sont l’instrument des groupes d’intérêts, voire de la démagogie et de la terreur. L’objet du colloque est de réexaminer les réflexions qu’ont consacrées les théoriciens associés au cercle de l’École de Francfort à cette question. L’intérêt de cet examen est triple. D’abord, dans le contexte de l’émergence de nouveaux médias (film, radio et télévision), ils s’interrogent sur la matérialité des modes de représentation en général et des véhicules médiatiques en particulier. Ainsi leurs analyses ne portent-elles pas tant sur le contenu du message que sur le langage propre aux médias ainsi que sur la vision de la société et de l’histoire que ce langage véhicule. Ensuite, ils cherchent à saisir la manière dont ces nouveaux médias restructurent jusqu’aux modes de réception et de représentation des individus, à travers les phénomènes du formatage et de la saturation par exemple, et contribuent par là au façonnement du tissu social. Enfin, le récent effort d’édition et de traduction de certains de leurs ouvrages longtemps demeurés dans l’ombre (en particulier ceux de Siegfried Kracauer) permet de jeter un nouvel éclairage sur leurs travaux, afin d’en apprécier plus justement toute l’actualité et d’en mesurer plus précisément les limites. Le colloque réunira des étudiants-chercheurs et des chercheurs établis d’Europe et d’Amérique de Nord pour débattre de ces enjeux.

Participants :

John Abromeit, SUNY-Buffalo State
Olivier Agard, Université Paris-Sorbonne
Stéphanie Baumann, Université de Valenciennes
Philippe Despoix, Université de Montréal
Martin Desrosiers, Collège Jean de Brébeuf
Olivier Dorais, Université de Montréal
Maxime Fortin-Archambault, Université de Montréal
Iain Macdonald, Université de Montréal
Frédéric Mercure-Jolette, Collège de Saint-Laurent
Ludvic Moquin-Beaudry, Collège de Saint-Jérôme
Pierre-François Noppen, St. Thomas More College, University of Saskatchewan
Nia Perivolaropoulou, Université Duisburg-Essen
Lucien Pelletier, Université de Sudbury
Gérard Raulet, Université Paris-Sorbonne
Augustin Simard, Université de Montréal
William Ross, Université de Montréal