CCEAE-Université de Montréal
--
ACCUEIL ENSEIGNEMENT RECHERCHE CONTACT CENTRE AT YORK UNIVERSITY
(218.5 ko)
le vendredi 23 novembre 2018

"Adorno et le care" : Table-ronde

Vend. 23 nov. | 10h - 12h | CCÉAE, salle Lothar-Baier (525-6)

Table-ronde autour du livre d’Estelle Ferrarese, La fragilité du souci des autres. Adorno et le care (éd. de l’ENS, 2018)

Ce livre renouvelle et acère la théorie critique par le féminisme. Il interroge la philosophie sociale d’Adorno et propose 
de penser, au moyen des théories du care, la question de la fragilité sociale du souci des autres. Comment le geste moral émerge-t-il 
dans notre forme de vie capitaliste sous-tendue par une indifférence généralisée ? Quelles en sont les conditions sociales ? L’hypothèse est que le capitalisme compartimente l’attention à autrui, limite son possible développement en l’assignant aux femmes, dans des domaines et pour des tâches toujours spécifiques.

Avec : Pascale Devette (Science politique, UdeM) Estelle Ferrarese (Université de Picardie, ancienne Humboldt Fellow) Christian Nadeau (Philosophie, UdeM) Charles Blattberg (Science politique, UdeM) Augustin Simard (Science politique, UdeM)

Estelle Ferrarese est professeure de philosophie morale et politique à l’Université de Picardie Jules-Verne (France). Elle a été professeure invitée à la New School for Social Research (New York) et à la Goethe-Universität (Francfort). Elle a également été fellow de la Alexander von Humboldt-Stiftung à la Humboldt Universität (Berlin). Ses travaux portent sur la théorie critique, la vulnérabilité et les philosophies féministes. Elle est notamment l’auteure de Vulnerability and Critical Theory (Brill, 2018), La fragilité du souci des autres. Adorno et le care (éd. de l’ENS, 2018) et Éthique et politique de l’espace public. Habermas et la discussion (Vrin, 2015). Elle a édité et traduit l’œuvre de Nancy Fraser en français.

pour plus d’informations, communiquez avec Francis Douville Vigeant