CCEAE/CCGES-Université de Montréal
--
ACCUEIL ENSEIGNEMENT RECHERCHE CONTACT CENTRE AT YORK UNIVERSITY
décembre 2017
LMMJVSD
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A surveiller


du jeudi 21 septembre 2017 au jeudi 20 septembre 2018

Offre de stage à la Délégation générale du Québec à Munich

Offre de stage à la Délégation générale du Québec à Munich (DGQMu) Description Mandat de la DGQMu : La Délégation générale du Québec à Munich (DGQMu) assure la promotion et le rayonnement du Québec sur les plans institutionnel, économique, culturel et médiatique. L'action de la Délégation générale du Québec à Munich, et de son Antenne à Berlin (AQB), couvre l'ensemble des territoires de l'Allemagne, de l'Autriche et de la Suisse. Depuis 1989, la DGQMu a développé avec la Bavière une relation empreinte de dynamisme et de créativité. Secteur d'activité du stage : Service des affaires politiques, publiques et de (...)
-suite

du vendredi 20 octobre au mercredi 20 décembre 2017

Diversité et civilité

Série de conférences

Notre série "diversité et civilité" continue, avec des conférences en format atelier. Ouvert à tou(te)s. Our lecture series on "Diversity and Civility" continues with a selection of seminar presentations. All are welcome. Le CCEAE, le Centre d’excellence sur l’union européenne, le IRTG “Diversity" et la Chaire de recherche du Canada en études allemandes et européennes, Université de Montréal, ont le plaisir de vous inviter chaleureusement à la conférence suivante : Voici les informations sur les prochaines conférences : Conférence de Eszter Gantner, Herder-Institut, Marburg Quand : Le 2 novembre (...)
-suite

le jeudi 14 décembre 2017

Brasch. Das Wünschen und das Fürchten : Les jeudis du cinéma allemand

Lieu : Carrefour des arts et des sciences (C-1017-02), Pavillon Lionel-Groulx, 3150 Jean-Brillant Heure : à partir de 17h30 Entrée libre Brasch. Das Wünschen und das Fürchten, Christoph Rüter, Allemagne, 2011, 92 min (allemand, sous-titré en anglais) Entre portrait et autoportrait, Brasch. Das Wünschen und das Fürchten met en lumière la carrière de Thomas Brasch, l’un des plus grands auteurs de la littérature allemande contemporaine. Citoyen de l’ex-RDA, emprisonné, en 1968, sur dénonciation de son père en raison de ses prises de position politiques lors du Printemps de Prague, il se réfugie en (...)
-suite

le lundi 5 mars 2018

Max Weber’s Interpretive Sociology of Law

A paraître début mars 2018

Pour toute l'information sur ce volume, cliquez ici Max Weber's Interpretive Sociology of Law By Michel Coutu © 2018 – Routledge 320 pages Description This book presents a clear and precise account of the structure and content of Max Weber's sociology of law : situating its methodological and epistemological specificity in relation to other approaches to the sociology of law ; as well as offering a critical evaluation of Weber's usefulness for contemporary socio-legal research. The book is divided into three parts. The first part deals with the methodological foundations of Weber's (...)
-suite

le vendredi 1er décembre 2017

Pouvoirs et musique / pouvoir de la musique

La série de conférences Politique et musique se poursuit cet automne avec une quatrième conférence : Paul Smaczny, réalisateur Pouvoirs et musique / pouvoir de la musique Dans le cadre du Festival Bach Montréal 2017 Le 1er décembre de 13h00 à 16h00 Carrefour des arts et des sciences, C-1017-2 Université de Montréal, Pavillon Lionel-Groulx 3150, rue Jean-Brillant, rez-de-chaussée Organisée par Mariella Pandolfi et Laurence McFalls avec la collaboration de IRTG (...)
-suite

le mardi 28 novembre 2017

Des familles des "jihadistes" face à l’Etat : mécanismes de stigmatisation et résurgence de la souveraineté de l’Etat français

Conférence de Montassir Sakhi (récipiendaire du Prix Pandolfi) mardi le 28 novembre de 11h30 à 13h00 au Centre canadien d'études allemandes et européennes Salle Lothar-Baier (525-6), 5e étage du Pavillon 3744, Jean-Brillant En m'appuyant sur les entretiens et rencontres avec les familles des français dont les enfants sont partis en Syrie/Irak, il s'agit de présenter quelques mécanismes du traitement étatique de la "radicalisation" : Prisons, champ scientifique, police, justice, centres de "déradicalisations", etc. Suivre les familles des jihadistes c'est d'abord se confronter aux mécanismes (...)
-suite